album de famille(s)

Le point de départ...
des photos de famille au milieu d’une brocante...
des souvenirs de vies disséminés...
des objets d’une valeur sentimentale devenus objets de spéculation
et une certaine tristesse ressentie.
L’envie de préserver ces images à nouveau dans des albums.
Pour ce qu’elles ont en commun ou ce qu’elles dégagent…
Pour ce qu’elles ont en commun ou ce qu’elles dégagent…

Présentation le 27 juin 2019 - Magasin de Papier (Mons)



family album(s)

The starting point....
family photos in the middle of a flea market....
scattered life memories....
objects of sentimental value that have become objects of speculation
and a certain sadness felt.
The desire to preserve these images again in albums.
For what they have in common or what they produce...

Presentation on 27th June 2019 - Arts² (Mons)

  • De mes premières brocantes surgirent trois photos, vues à des instants différents, et une pensée.
    Les protéger mais surtout, cette ressemblance, ce sentiment de « déjà vu », de photos qui me font penser aux miennes (des attitudes, ce sentiment de gêne devant l’appareil, ces poses obligées…).
    Tout cela me donnait l’envie de créer de nouveaux albums photos à partir de celles volantes en brocante.
    De transformer ces photos devenues marchandises, où la valeur sentimentale semblait s’être éclipsé, ces photos accompagnés d’un silence, pour leur faire parler de ce qu’il reste, les faire exister par leurs similitudes entres elles.

    Ces albums évoluèrent sous la forme de cette installation ci-dessous, permettant à ces différents classements de se répondre, de varier et d'évoluer constamment.

  • Dans la réalité, en trouvant ces photos, des éléments imprévus sont apparus : des images à part, des ensembles, des histoires encore existantes,...
    Je souhaitais explorer ces pistes, ne pas simplement mettre de côté ces autres photos.
    Ce qui donna lieu à ces projets :

  • Vidéos stop-motion lots photos

    Conservés dans de vieilles boites métalliques pour biscuits, parfois dans des sachets ou des enveloppes, les photos semblent souvent avoir été regroupées. Est-ce du temps de leur ancienne vie ou simplement pour la faciliter du brocanteur, qui le sait ?
    Peu importe, il semble que le hasard les aient rassemblé.
    Dès lors, les mélanger et les reclasser semblait enlever ce lien entre toutes celle qui composaient un « lot ».
    Pour cela, se m’y en place une sorte de stop-motion. Pas 24 images secondes, mais une image seconde. A chaque image, à chaque seconde, une photos se dévoile, et ainsi de suite elles sortent toutes de leur contenant. Laissant entrevoir celle qui était avant, celle qui est après et ainsi de suite.
    Certaines semblables, d’autres d’époques différentes, parfois sans lien apparent, ou une similitude parfois se discerne...
    Laissant s’imaginer les liens qui peuvent perdurer, ceux qu’on peut discerner mais surtout ceux qu’on peut s’imaginer.

  • Vidéos albums photos

    Dans les nombreux éléments inattendus lors de la récolte de photos pour ce projet, se joignit des albums photos. Objets plus au moins intact, qui se glissent au milieu des photos et donc je savais encore moins ce que je pouvais faire.
    Une certitude, il m’était impossible d’y toucher, même d’enlever une seule photo. Car ces albums, même si certaines photos pouvaient manquer, racontaient encore une histoire. Les photos avaient été collées, l’une à côté de l’autre par quelqu’un, pour se souvenir. En tournant les pages, ce sont encore des histoires qui se racontent, qui ont été racontés, ce sont des photos qui ont eu un lien et qu'on peut chercher.
    Même les pages aujourd’hui vident nous racontent par leur décoloration celles qui y existaient.

  • Base de données

    A côté de ces classements, fut débuté un autre rangement sous la forme d’une base de données.
    Celle-ci se révèle aussi être encore en cours.
    Ce n’est pas seulement par tous les changements qui pourrait y être apportés, par la découverte, l’apprentissage et l’analyse de cette première version d’une base de données mais aussi par le nombre de photos qui pourraient s’ajouter (déjà scannées et en attente et toute celle qui pourraient l’être).
    La base de donnée se révèle un outil de classement et de découvertes des photos autrement.
    Des découvertes et des liens inattendues pourraient apparaître par des critères tel que le jour où la photo fut prise (le 27 ? le 5 ou le 11 ? en février ou en janvier?), l’attitude (un sourire ? Une bouille aigrie?), un cadrage…

    La base de donnée : https://elleb.be/photos/

  • Ensemble

    L'un avec l'autre, les uns avec les autres.

    Définition : 1 L'un avec l'autre, les uns avec les autres. -> collectivement, conjointement; co-, con, syn- (cf. En commun, de concert, de conserve). Plusieurs personnes ensemble. -> réuni. Venez tous ensemble. Couleurs qui vont ensemble. -> s'accorder, s'assortir, s'harmoniser. "Nous ne pouvons plus vivre ensemble" Musset. - Spécialt Ils vivent ensemble, en concubinage, sans être mariés. - Nous n'avons pas gardés les cochons ensembles. 2 L'un avec l'autre et en même temps -> simultanément. Ne parlez pas tous ensemble. Chanter ensemble (cf. En choeur). "Dans le plus riche jardin jamais deux roses n'éclatent ensemble" Romains 3 A la fois. eune âme généreuse, Mais ensemble amoureuse" Corneille - MOD Littér. Tout ensemble. "Une angoisse, qui est tout ensemble douleur, joie démesurée et désespoir" Romains. Contr. Individuellement, isolément, séparément.

    Essayez par vous-même : elleb.be/ensemble/

  • Négatifs

    Les négatifs sont les premiers objets que j’ai récupérés.
    Bien avant toutes les photos, des négatifs se sont trouvés sur mon chemin, emporté par le vent, par des vendeurs peu soigneux.
    Un premier paquet se trouva à mes pieds, une pochette avec marqué dessus « Photoshop ». Un hasard et à l’intérieur, ces tirages qui me semblaient merveilleux. Ces objets reproductible à l’infini se retrouvaient jeter sur la rue. Au fur et à mesure, je me suis rendue compte du peu de valeur qu’on leur accordait. Ce qui me semblait magique était presque abandonné.

    De là se continua ces rencontres au hasard, ce plaisir de les conserver.
    Et l’idée tout doucement commencé, de les réutiliser en découvrant l’argentique.

  • Portrait de groupe

    Des photos de groupe apparaissèrent. Ils auraient pu faire l’objet d’une catégorie comme une autre. Nous rappelant nos photos de classes, ces instants obligés où tout le monde essaie de se placer sur la photo et reflet de ces liens que seul les intervenants connaissent.
    Des photos de classe, une photo d’un groupe de militaire et puis il y eu photo d'une fanfare… Une photo comme une autre. Pourtant, peut-être à force d’être plongé dans cette masse de visage créant un « ensemble », mon regard fut intéressé par chaque personne, par celui auquel je ne prêtais pas attention dans cette foule.
    L’envie de s’intéresser à chacun d’eux. De mettre en avant chacun des individus qui avaient posés. De les regarder chacun à leur tour comme on les voit jamais : seul.

  • Liées

    Ces petits livrets pourraient sembler le fruit du hasard.
    Pourtant, ils naissent de ces photos regroupées dans des pochettes plastiques, dans des enveloppes et qui nous parviennent ainsi / tel quel.
    Commence alors la recherche d’un lien plus au moins discernable. Parfois sans succès mais des indices surviennent de temps à autre : une même écriture au dos de chaque photo, des photos regroupées dans une même pochette, des visages récurrents ou absent…
    Cela semble comme des histoires constamment en attente nous hurlant qu’elles ont racontés quelque chose un jour. Dont nous ne connaissons plus le sens mais donc nous pouvons discerner des signes.

  • Un jour de pluie

    Ce sont des photos trouvés tel quel. Car un jour de pluie passant par là, les photos, comme tout autre marchandise vendues en brocante, sont sujettes aux intempéries.
    Ces gouttes d’eau sur ces photos les firent commencer à moisir et avant de les récupérer, celle-ci se décomposaient déjà.
    Trace qui s’efface, mémoire qui se ronge, représentation de ce qui s’oublie…
    Libre à l’esprit de s’imaginer.

  • C’est ici que s’arrête ces projets. Cela ne signifie pas un point final. Au contraire, ces projets ne cesseront jamais d’évoluer, de se compléter avec l’arrivée de nouvelles photos. Mais cela s’arrête ici pour ces explications.
    D’autres pistes, laissés en suspend, pourront compléter ceux-ci.

    Mais en attendant, ces idées déjà en attente et celles qui pourront encore surgir plus tard, se développeront petit à petit et les tâtonnements pourront être évoqué pour le plaisir dans la partie
    recherches.

Le pied de page